La région autour de Pleine-Fougères est prête à vous accueillir avec ses plus beaux atouts.
Pleine-Fougères est un village pittoresque au Nord-Est de la Bretagne dans le département de l’Ille-et-Vilaine qui compte des villes grandioses comme Saint-Malo, Dinan ou encore Rennes. Pour apprécier les beautés architecturales de la Bretagne, prenez plus d’informations sur les villes alentours et organisez votre parcours.
Au delà des villes et villages, la Bretagne dispose d’un capital naturel unique qui fait la fierté de ses habitants. La région savoure un climat bien particulier océanique en majorité mais également de nombreux microclimats dus aux vents et courants marins. Le temps y est donc très changeant avec des variations soleil-pluie impossibles à prévoir. Information à prendre en compte lorsque vous partez en excursion. Ces alternances font par contre le plaisir de la flore locale qui se développe particulièrement bien. Le littoral unique fera également le bonheur des petits et des grands. Les falaises vertigineuses succèdent aux plages de sable fin. Le phénomène des marées est également impressionnant au vue de la superficie des plages. Le meilleur endroit pour en juger est bien sûr le Mont St-Michel situé à quelques minutes. Ne manquez pas les plus grandes marées d’Europe.
Profitez également de votre séjour pour apprécier la culture bretonne. Car leur terre, les bretons la chérissent. Héritage des celtes, les forêts sont pleines de magies et les terres chargées d’histoire. Mais par dessus tout la culture bretonne se vit lors des fêtes, marchés et dans le coeur des gens. Danses, costumes traditionnels et tant de choses à découvrir. Dans les assiettes, les plats sont préparés avec des produits de la mer, comme les moules de bouchot ou les huîtres. Les amateurs de condiments et autres spécialités locales seront séduits par la salicorne, une plante qui pousse dans le sable et est utilisé comme condiment ou dans l’élaboration de certaines recettes. Enfin, n’hésitez pas à vous arrêter dans l’une des nombreuses crêperies pour manger une galette de blé noir ou une crêpe accompagnées d’une bolée de cidre brut ou doux.
Le cidre, c’est également l’emblème de la région voisine très connue pour ses pommes, la Normandie regorge également de merveilles à découvrir. La Normandie est très connue pour son histoire et riche est sa place dans le résultat de la seconde guerre mondiale. Ce sont en effet les plages de Normandie qui ont accueillis les soldats américains lors du débarquement. Un pèlerinage à chaque pas. En Normandie, les bois ou les forêts vous donneront l’occasion de faire de très jolies balades et de découvrir des sites naturels uniques.

Pleine Fougères. le bourg à moins de 5 minutes

La commune de Pleine-Fougères(chef lieu de canton), vous propose ses services:
boulangeries, boucheries, charcuterie, coiffeurs, centre médical, pharmacie, bars, épicerie, supermarché, banques, poste….
Petit marché local le mardi matin.
Nombreuses animations pendant l’été (fête de la musique, moteurs de légendes, fête du cochon, motocross,…

 

Le Mont Saint Michel. à 15 minutes

Le géant Gargantua, gêné dans sa marche, s’arrêta et enleva le caillou pris dans sa chaussure. C’est ainsi qu’une légende raconte la naissance du Mont-Saint-Michel. Ce rocher planté dans le sable au milieu d’une baie immense où la mer vient à la vitesse d’un cheval au galop. L’abbaye du Mont-Saint-Michel, chef d’œuvre de l’art Roman puis Gothique est bien entendu à visiter ainsi que le village lui même qui s’abrite derrière des remparts puissants construit au moyen-âge au cours de la guerre de 100 ans. La nature, l’architecture, le lieu religieux, l’histoire, la gastronomie (les omelettes de la « Mère Poulard » l’agneau Pré salé) font de cet endroit un lieu exceptionnel. (Site classé d’intérêt international par l’UNESCO)

C’est l’abbaye de toutes les légendes et de la promesse de l’Ange.
C’était un caillou colossal surgi des ténèbres de la nuit des temps, maudit roc arraché de terre par un raz-de-marée, pic granitique arrimé à des sables mouvants, rocher cinglé par les flots et bourrasques, hanté par les forces surnaturelles. Or par trois fois, en l’an 708, saint Michel archange exhorta l’évêque d’Avranches de lui y élever un sanctuaire. Ainsi fut scellée l’alliance entre le Prince des armées célestes et les hommes.
Alors le Moyen-âge s’empara de la légende du Mont. Et commençait l’histoire de la Jérusalem normande vers laquelle depuis affluent les pèlerins venus se recueillir au cœur du Mystère. Et vous ? Passez les portes du village montois. Gravissez les marches du Grand-Degré. Là-haut est le sommet de la Chrétienté, la Splendeur de l’art roman, la “Merveille” de l’architecture gothique : la plus fabuleuse épopée jamais construite par des moines bâtisseurs.
Là-haut est le chef-d’œuvre du miracle de la foi, formidable arche de pierre et de lumière portée par les ailes de Dieu. Une abbaye contre vents et marées suspendue entre l’immensité de la baie et l’infini du ciel.

afin de mieux valoriser le patrimoine culturel et naturel du Mont-Saint-Michel, depuis le 28 avril 2012 un nouveau dispositif d’accueil et d’accès au Rocher à été mis en place.
Nouvel accueil, nouvel accès, nouveaux services, nouveaux modes de transport…
Tout a été repensé pour offrir une nouvelle manière de découvrir ce site majestueux ! 

Bazouges la pérouze. à 15 minutes

La cité des peintres, petite ville sur la colline, lieu de rencontres des peintres régionaux et nationaux, nombreuses expositions tout au long de l’année. à voir: le chateau de la Ballue, les parcs et jardins aux alentour.

 

 

Dol de Bretagne. à 15 minutes

Dol fut un lieu de pèlerinage important et donc un endroit exposé aux pillages. une scène est d’ailleurs représentée sur la tapisserie de Bayeux (le siége de Guillaume le Conquérant). Les monuments religieux, les châteaux, les manoirs, le Cathédraloscope font de Dol et ses alentours une étape riche en découverte. Tout près de Dol des sentiers de randonnées conduisent au Mont-Dol. Le Mont-Dol permet d’admirer de formidables paysages dont la baie du Mont-Saint-Michel qui se métamorphosent selon les saisons et les marées. Il existe d’ailleurs une légende sur le Mont-Dol: L’archange Saint-Michel fut surpris par la beauté de l’édifice en pierre construit par Satan sur le Mont-Saint-Michel. Il éleva donc un palais de cristal sur le Mont-Dol en une seul nuit qui brillait au soleil levant. Trouvant le palais de Saint-Michel beaucoup plus beau que son palais de pierre Satan accepta la proposition de Saint-Michel d’échanger leur édifice Mais à midi le palais de cristal avait fondu au soleil… Il existe toujours un petit lac au sommet du Mont-Dol.

Combourg. à 15 minutes

Petite cité de caractère, Combourg vous invite à suivre les pas de Chateaubriand.
L’écrivain se souvient de son adolescence au château : » C’est dans les bois de Combourg que je suis devenu ce que je suis « .
Marché le lundi.

 

Cancale. à 40 minutes 

Un vrai petit port chargé d’histoires, même si il s’agit d’un port d’échouage. Le port de la Houle, la pointe du Grouin, et ses nombreuses petites criques vous donneront envie de rester… Mais la Particularité la plus connue de Cancale est l’huître plate, longtemps prélevée de façon sauvage, par dragage avec les Bisquines. (petit bateau de pêche traditionnel) L’ostréiculture moderne s’est développée, mais l’huître creuse ou plate Cancalaise reste des plus savoureuse. A déguster absolument.

Fougères. à 40 minutes

Le château de Fougères garde l’entrée de la Bretagne. Ce splendide château fut construit au X eme siècle, reste un témoin de 500 ans d’architecture militaire. La « Nouvelle Cristallerie de Haute Bretagne » spécialisée dans les arts de la table et la fabrication des flacons de parfumerie de luxe reste la dernière verrerie de Bretagne. Fougères a également été un des acteurs principal du monde de la chaussure féminine jusque dans les années soixante.


Dinan. à 45 minutes

Dinan, sur sa colline dominant la Rance, entre son Beffroi en bois et sa Basilique mi-romane mi-flamboyante, dédiée aux croisés, est l’une des plus belles villes médiévales exceptionnellement bien conservée. Maisons à porche reposant sur des piliers, maisons à vitrines aux hautes fenêtres, maisons à étages en corbellement : La ville de Dinan est à elle seule un cours d’architecture des XV et XVI eme siècles.


Saint-Malo. à 45 minutes 

Défiant la mer sur son rocher solitaire, Saint-Malo l’orgueilleuse a les traits rudes et conquérants des découvreurs, des capitaines et des corsaires qui ont forgé son destin de premier port Français au XII eme siècle. Les fantÔmes de Jacques Cartier, Duguay-Trouin, Surcouf se promènent toujours sur les remparts. Saint-Malo offre un lieu de visite hors du commun, peut-être à cause de ses tours, ses portes, ses bastions fortifiés et de ses belles plages de sable fin. Saint-Malo s’est aussi une station balnéaire, une ville qui accueille de nombreux festivals et des manifestations maritimes: Québec-Saint-Malo, Route du Rhum etc.

Vitré. à 1 heure 

Aux portes de la haute Bretagne, Vitré a conservé son décor presque intact de place forte. Comme au temps des guerres médiévales, protégées par un imposant château fort qui dresse ses tour à mâchicoulis sur un éperon rocheux, les maisons à pans de bois des XV et XVI eme siècles s’épaulent le long de ruelles étroites, sombres et sinueuses. Une visite du château de Vitré est incontournable, il abrite un musé aux collections très diverses. Non loin de Vitré, il y a le château des Rochers-Sévigné qui était la résidence favorite de Marie de Sévigné la Marquise (les lettres à sa fille…).


Rennes. à 1 heure 

Le Patrimoine Historique, Culturel, civil et Religieux ne peuvent être résumé en ce trop petit espace
Le Parlement
Le Palais du commerce.
Le Merveilleux Jardin du Thabor
Le vieux Rennes
etc,etc,etc…


St Brieuc. à 1,15 heure.